Archives de Catégorie: La Femme le meilleur ami de l’Homme <3

Célézormone

Toute jeune mère qui se respecte aura pris soin d’ajouter dès les premiers mois de vie de son enfant un nouveau mot à son vocabulaire, « célédent ».

Parce que c’est bien connu, tout problème a nécessairement une cause, et cette cause se doit d’être universelle, bon marché et évidente.

Mais la jeune mère, on la lui fait pas à elle, parce que ce truc là, elle le connait déjà. Mais oui, jeune mère, souviens-toi du temps merveilleux où tu étais encore gestante. Du temps où toutes tes interrogations, tous tes doutes, tous tes maux, toutes tes émotions, toute ta vie en somme, où tout ça n’avait qu’une seule, universelle, bon marché et évidente cause : célézormone !

Bon sang mais c’est bien sûr ! Comment n’y avions nous pas pensé plus tôt palsembleu ! Les z’ Hormones ! (oui, avec une Majuscule sivouplé, elles le méritent).

Parce que c’est bien connu, une femme ne peut avoir d’opinion, être émue, bouleversée, touchée, en colère ou confiante QUE parce qu’elle vit un dérèglement hormonal. C’est un fait médical. En fait c’est parce que tout son jugement et son libre-arbitre sont concentrés dans les glandes génitales. Cépourça.

D’ailleurs ça se vérifie facilement. Quand une femme est visiblement pas enceinte, mais qu’elle semble subitement douée d’un élan d’argumentation sur un sujet qui la touche, automatiquement, on se dit quoi ? « Oh ben didonc? T’as vu Josiane comme qu’elle se lâche là ? Hé Josiane ! T’as tes ragnagnas ? AH AH AH AH AH AH ! »

CQFD.

Alors je m’adresse aujourd’hui à toi. Toi, personne, malheureusement pour ta gueule, pourvue de 2 chromosomes X, toi, sexe faible, toi, donzelle, meuf, poufiasse, grognasse, toi qui as des opinions, et qui en plus (mon Dieu pardonnez leur) OSE les exprimer, toi qui peux t’enflammer quand un sujet te touche, toi qui peux claquer une porte, dire merde à quelqu’un, être de mauvaise humeur, pleurer toute la journée. Et surtout, toi qui fais tout ça plus de 5 jours par mois, sans être ni enceinte, ni en cours de ménopause, ni en pleine puberté, toi, ma soeur, mon amie, ma mère, je t’en supplie, pour nous, les femmes, magne toi le cul de trouver le numéro d’un bon endocrino. L’heure est grave ma poule, tu dois avoir le cancer des glandes, jte jure jvois que ça.

(Article écrit pour le blog Encore Un Blog De Gonzesses, mais que je voulais quand même mettre ici, parce que quand même ça commence à suffire)

9 Commentaires

Classé dans A l'instant, Enceinte, Gonflée, La Femme le meilleur ami de l'Homme <3